Communiquer avec la famille
J’habite loin d’un ami qui soigne son père mourant. Comment puis-je le soutenir de si loin?

Votre ami a probablement besoin de parler de ses sentiments et de ses frustrations. Écouter pourra être l’appui dont il a le plus de besoin. Une idée c’est d’appeler régulièrement pour savoir comment il va. Trouvez le meilleur temps d’appeler car il a sans doute un horaire à suivre. Demandez-lui aussi combien de fois par semaine, par mois, qu’il aimerait qu’on lui téléphone. Il peut être très occupé et ne veut que vous l’appeliez qu’une fois par semaine ou bien peut-être qu’il a tellement besoin d’appui qu’il désire que vous l’appeliez tous les deux jours. Vous pouvez aussi demander à la fin de chaque appel quand serait le moment propice de l’appeler la prochaine fois parce que ses besoins peuvent changer. En demandant, rassurez-vous que vous l’appuyez de la meilleure façon qui lui convient.

Beaucoup de gens trouvent qu’il est difficile de parler de la mort ou de la maladie et ils l’évitent à tout prix. Que votre ami vous guide. Parlez-lui de n’importe quoi. N’ayez pas peur de vous enquérir au sujet de la maladie de son père; mais en même temps, il faut être à même d’écouter tout ce qu’il veut discuter. Il est bon de parler d’autres sujets que la maladie.

Si vous sentez le besoin de faire quelque chose, même si vous ne pouvez pas y être physiquement, demandez à votre ami ce dont il a besoin et ce que vous pourriez faire. Vous seriez peut-être surpris de ce qu’il dira. Vous pourrez être étonné aussi par ce que vous pouvez faire même de loin. Commencez par une petite chose : demandez si son père a une gâterie ou des fleurs préférées que vous pourriez faire livrer chez lui. Vous pouvez écrire des lettres ou des courriels ou même envoyer un petit album de souvenirs. Ces gestes n’exigent pas beaucoup de temps, mais démontrent qu’il est dans vos pensées, ce qui donne quantité de réconfort.

L’important c’est de vous souvenir que votre ami est toujours la même personne, même en ces temps durs. Laissez ouverte toute communication et si vous avez les questions, posez-les.