Les émotions et la spiritualité
Mon grand-père qui habite loin de moi a un cancer qui progresse rapidement. Je suis en colère. Comment est-ce que je fais face à cela?

Il est difficile de faire face à la pensée de perdre une personne que vous aimez. Être loin le fait plus difficile. De premier abord, il est important de parler aux gens. Parlez à votre famille. Parlez à vos amis. Les gens qui ont passé par là où vous passez peuvent vous donner l’avantage de leurs expériences. Même si vous êtes loin de votre grand-père, vous n’avez pas à être seul.

La colère est une réponse normale d’être très loin du bien-aimé qui est malade ou qui meurt. La colère peut être une expression de frustration vis-à-vis de l’injustice de la maladie et de votre incapacité de changer les choses, ou même du fait que vous vous sentez coupable que vous n’habitez pas plus proche. L’important c’est de laisser savoir à votre grand-père que vous l’aimez. Probablement, cela lui vaut beaucoup plus.

Même si vous n’êtes pas avec votre grand-père, il y a des choses que vous pouvez dire et faire avec le temps qui vous reste. Trouvez des moyens de faire partie de la vie de votre grand-père et de le laisser savoir que vous l’aimez, même de loin. Vous pouvez téléphoner, envoyer des lettres, ou envoyer du courriel. Vous pouvez même envoyer les petites choses que vous savez qu’il aime. Faites visite si possible. Rendez-vous compte que même si vous habitiez tout près que vous ne pourriez pas passer chaque minute ensemble. Peut-être habitez-vous loin, mais la distance n’est pas un obstacle si vous voulez bien exprimer vos sentiments et laisser savoir à votre grand-père que vous l’aimez.