Quand la mort est proche
Ma mère a reçu un diagnostic de maladie terminale, et je dois m’occuper des préparatifs de voyage des visiteurs. Comment savoir combien de temps il nous reste?

Lorsqu’un membre de la famille reçoit un diagnostic de maladie terminale, il vaut mieux prendre ce genre de dispositions plus tôt que tard. Le moment d’une visite dépendra du temps dont le visiteur voudra disposer pour discuter avec votre mère. Certaines personnes veulent visiter une personne mourante pendant qu’elle a assez d’énergie pour discuter. D’autres préféreront attendre que la personne soit plus proche de la mort. Il ne tient qu’à vous de déterminer ce qui est le mieux pour vous, pour votre mère et pour le reste de la famille.

Lorsque la santé d’une personne mourante se dégrade, certains signes se manifestent. Les premiers sont d’ordre physique général. La personne commence par délaisser ses activités normales et en vient à s’épuiser rapidement, puis à passer la majeure partie de son temps assise ou au lit, et enfin à rester au lit en permanence. Cette dégradation peut être graduelle ou rapide.

L’alimentation est un autre de ces signes. Une perte d’appétit et une chute de poids sont des signes que la mort approche. Lorsqu’une personne cesse de manger ou de boire, il ne lui reste généralement que quelques jours à vivre; par contre, si elle a de bonnes réserves de force, elle pourra tenir jusqu’à deux semaines.

À l’approche de la mort, la respiration change et devient irrégulière et parfois bruyante. Des changements se manifestent aussi au niveau de l’état mental : confusion, agitation, renfermement et perte de conscience.

La vitesse des changements est un bon indicateur. Si l’état du patient change de semaine en semaine, il lui reste probablement quelques semaines à vivre. Si son état change de jour en jour, c’est qu’il n’en a probablement plus que pour quelques jours. Et si son état change d’heure en heure, le patient n’en a habituellement plus que pour quelques heures. Ces indications sont très générales, car il arrive que des complications surviennent et que la personne décède plus tôt que prévu. Les familles doivent se préparer à cette éventualité.