Questions-réponses


    Spiritualité

    Comme le suggère votre question, certains patients croient ou sentent intuitivement que la maladie a une dimension spirituelle autant que physique. Pour eux, les soins médicaux font partie d’un ensemble qui englobe leur spiritualité ou leurs croyances religieuses. Devant l’anxiété qu’engendre une maladie grave et incurable, il arrive que les... lire davantage...
    Peu importe ce que votre patiente a fait dans la vie, elle a certainement quelque chose à léguer. Elle peut se faire une place dans les cœurs et la mémoire des gens si elle compose le dernier chapitre de sa vie avec amour, gratitude et indulgence. C’est la sagesse simple, mais tout de même profonde qui se dégage des quatre phrases qui, selon... lire davantage...
    Votre patient porte un double fardeau : ses problèmes de santé et le sentiment que c’est de sa faute s’il ne guérit pas. Son sentiment d’échec à cet égard est peut-être renforcé par l’assurance des membres de sa famille ou d’un groupe confessionnel que les prières les plus sincères sont exaucées. Comme les siennes ne donnent pas de résultat,... lire davantage...
    L’apaisement de la douleur et le traitement des symptômes sont essentiels aux soins de fin de vie . De fait, il peut être très déstabilisant de se trouver devant un patient qui refuse que nous fassions ce qui est en notre pouvoir pour traiter ses symptômes. La vue de souffrances qui nous paraissent inutiles est frustrante et il est difficile... lire davantage...
    La mort ou l’approche de la mort exacerbe parfois la sensibilité spirituelle des patients, de leur famille et des professionnels de la santé. Donner des soins à une personne au seuil de la mort et à sa famille, c’est aussi les aider à donner un sens à la situation, à trouver l’amour, l’espérance et la paix malgré des circonstances difficiles. lire davantage...
    Votre question atteste que vous comprenez l’importance de la religion pour votre patiente et que vous y êtes sensible, ce qui est un élément essentiel des soins spirituels en fin de vie. Votre sentiment d’impuissance à l’égard des questions spirituelles et religieuses est fréquent chez les professionnels de la santé et même chez les spécialistes... lire davantage...
    L’attention aux questionnements et aux besoins spirituels des patients et des familles fait partie de la philosophie et de la pratique des soins palliatifs. À l’évidence, vous êtes sensible à la spiritualité quand vous traitez vos patients et vous l’intégrez à votre pratique. Votre facilité à amorcer une conversation sur ce sujet et sur les... lire davantage...
    Votre patiente a manifestement beaucoup de raisons de vouloir rester en vie et veut le faire malgré son état. Elle ne voit pas les soins palliatifs comme un moyen d’améliorer sa qualité de vie et son confort physique, mais seulement comme un signe d’abandon et de désespoir. Elle s’accroche à l’espoir d’une guérison qui semble médicalement... lire davantage...
    Un patient dont les symptômes physiques sont bien maîtrisés mais qui ressent beaucoup d’inconfort ou de détresse présente peut-être une souffrance spirituelle. Celle-ci survient souvent au cours d’une maladie grave et incurable et souvent même sous la forme trompeuse de douleurs physiques, d’anxiété ou de dépression , d’anorexie, d’insomnie... lire davantage...
    La détermination des besoins spirituels des patients et de leur famille et la réponse offerte comptent énormément, en effet, dans la prestation de soins palliatifs complets, axés sur la personne. Pourtant, les programmes ne bénéficient pas tous des mêmes ressources, tant s’en faut. Idéalement, chaque équipe de soins palliatifs devrait compter... lire davantage...