Communiquer avec les enfants
Que devrais-je dire à mes enfants au sujet de la mort et de l’incinération?

La discussion avec les enfants au sujet de la mort et des rituels concernant la mort doit être honnête et ouverte. Les enfants en ont besoin car ils peuvent ressentir ce qui se passe autour d’eux. Les réponses honnêtes à leurs questions peuvent minimiser leurs craintes.

Avant de discuter l’incinération, parlez de la mort en phrases simples. Vous pouvez dire que la mort veut dire que quelqu’un ne respire plus, n’est plus vivant et ne peut pas percevoir les choses de ce monde car il est mort. Il est important d’utiliser les mots ‘mort’ et ‘est mort.’ Les termes tels ‘perte’, ‘au ciel’ et ‘a disparu’ peuvent confondre les enfants. Si l’enfant était présent quand la mort s’est passée, il est bon de simplement réviser les événements. Les enfants peuvent se sentir coupables en quelque sorte. C’est pourquoi il est important de les rassurer que si leur grand-mère est morte, ce n’est pas de leur faute. Les enfants peuvent avoir des idées bizarres selon les adultes en ce qui a trait à la maladie, la mort et les funérailles. Ces idées doivent être gentiment clarifiées à l’aide d’explications simples. Il est aussi important de comprendre que les enfants ont souvent besoin d’explications répétées quant à la mort. Ils peuvent reposer certaines questions et il peut être dur pour les adultes de toujours répondre à ces mêmes questions; mais il est important de le faire pour les enfants.

Utilisez les renseignements à leur niveau d’âge. S’il y a plusieurs enfants du même groupe d’âge, parlez-leur ensemble. Ceci crée un environnement ouvert, favorisant la discussion et les questions. Ces discussions peuvent être très dures pour les parents. Rappelez-vous que c’est acceptable de laisser voir vos émotions; cela permet aux enfants de voir que les émotions sont une partie naturelle du deuil. Vous et vos enfants pouvez trouver utile d’avoir quelqu’un avec vous quand vous leur parlez. Ça peut être un ami, une connaissance des enfants ou un aide en soins médicaux qui pourra fournir des réponses aux questions.

Quand vous parlez de l’incinération, parlez simplement. L’incinération est seulement un aspect de la mort et du deuil. Il y a des opinions différentes quant à la meilleure façon d’en parler. Certaines gens refusent de parler de feu ou de brûler, tandis que d’autres gens emploient ces termes. Les parents savent d’habitude ce que leurs enfants peuvent supporter et les mots qui valent le plus pour eux. Quels que soient les mots que vous employez, rassurez-les que la défunte ne souffre pas pendant le processus d’incinération parce qu’elle est morte et ne ressent plus rien.

Si vous songez garder les cendres à la maison, rassurez-en vos enfants. Il est utile de leur faire voir les cendres; ainsi le contenu de l’urne devient très réel pour les enfants. Expliquez que les cendres sont ce qui en reste de la personne qui est morte. Vous devriez peut-être vouloir décider où garder les cendres. Ceci aide les enfants à comprendre l’importance des cendres et leur signification dans votre maison. En plus, vous leur donnez l’occasion d’identifier un endroit qui leur est spécial ou de leur donner un souvenir important.

Il y a d’autres récipients disponibles pour les cendres. On pourrait utiliser plusieurs petites urnes, divisées et mises en plusieurs endroits. Les colliers qui contiennent les cendres peuvent être un moyen symbolique de garder de très près un être cher. Il y a aussi des ours en peluche aux colliers de cœur qui contiennent les cendres que les enfants peuvent garder dans leur chambre. Discuter de la pertinence des cendres est clé pour stimuler la discussion et leur rappeler la personne qui est morte.

Si vos enfants sont jeunes, un excellent moyen de faciliter les conversations sur des sujets difficiles c’est de les faire dessiner ou de leur lire des livres pour enfants qui traitent de la mort. Vous pouvez parler des dessins ou des histoires et les rapporter à ce qui se passe dans leur vie.