Communiquer avec le patient
Comment puis-je soutenir ma femme et lui laisser savoir qu’on ne va pas l’oublier?

Votre présence et votre appui sont les plus grands cadeaux que vous pouvez faire à votre femme. Ce temps peut vous offrir aux deux l’occasion de parler des choses qui vous sont chères.

Vous pourriez vouloir parler des moments inoubliables dans votre vie, partager les histoires personnelles des gens ou les souvenirs d’événements importants. Dites à votre femme tous les effets positifs qu’elle vous a apportés. Encouragez la famille et les amis à vous laisser savoir comment ils peuvent vous aider à soutenir votre femme qui se meurt. Encouragez-les à lui envoyer des cartes et des lettres.

Votre femme voudrait peut-être avoir des discussions plus sérieuses. Beaucoup de gens profitent de cette occasion de partager leurs sentiments et idées intimes qu’ils ne pensaient jamais pouvoir discuter. Il y a des gens qui aimeraient laisser des lettres et des souvenirs spéciaux pour les autres et votre femme pourrait avoir besoin de votre aide avec cela. D’autres gens trouvent satisfaisant de transcrire des histoires en quelque sorte.

Si votre femme veut arranger ses funérailles ou son service mémorial, vous pouvez l’aider avec cela. Il se peut qu’elle veuille en choisir l’endroit pour le service, la musique, les participants et d’autres particularités.

Il y a peut-être d’autres moyens que vous et les autres pouvez employer pour montrer à votre femme qu’elle ne sera pas oubliée. Peut-être voudriez-vous considérer ces idées et encourager les autres à faire de même :

  • Faites un album photos dédié à votre femme;
  • Faites une boîte de souvenirs qui lui sont précieux;
  • Commencez un album collection dédié à ses souvenirs;
  • Écrivez vos souvenirs de votre femme. Demandez aux autres d’y ajouter les leurs;
  • Demandez aux gens de planter un arbre ou de placer un banc dans votre parc préféré;
  • Demander aux gens de donner à une organisation, à un projet ou à une bourse académique au nom de votre femme.

Quelquefois, votre meilleur appui c’est votre présence, même en silence. Ça va de lui demander simplement ce que vous pouvez faire pour rendre ce temps le plus agréable possible.

Lecture recommandée:

What Dying People Want : Practical Wisdom For the End of Life
par David Kuhl, M.D.

Partager son histoire

Rituels pour les patients et les familles