La douleur
Le patient devient-il moins somnolent une fois que son corps s'est adapté à une nouvelle dose d’analgésique?

Avoir sommeil ou somnoler sont des effets secondaires courants et temporaires d'une augmentation de la dose de morphine ou d’autres opioïdes. Ces effets mettent normalement deux ou trois jours à disparaître, mais cette période peut varier. Il faut parfois essayer d’autres opioïdes pour trouver ceux qui ont le moins d’effets secondaires pour le patient.

La fatigue générale que ressent le patient atteint d’une maladie grave est normalement attribuable à une combinaison de facteurs, dont la maladie elle-même, les médicaments, le sentiment de découragement ou la dépression. Elle est aussi parfois due à des complications comme une numération globulaire insuffisante, un manque d’oxygène ou une infection.

Si la fatigue persiste et affecte la qualité de vie, il est raisonnable d’en vérifier la cause, même quand le patient est au stade final de la maladie. Un changement de médicament, le traitement des complications ou l’utilisation de médicaments pour augmenter le niveau d’énergie pourraient aider le patient.