Carrie Bourassa PhD

Titulaire de la Chaire sur la santé des gens du Nord et des Autochtones, chercheuse principale
Professeure, École de médecine du Nord de l’Ontario; directrice scientifique, Institut de la santé des Autochtones Instituts de recherche en santé du Canada

Carrie Bourassa cumule les fonctions de titulaire de la Chaire sur la santé des gens du Nord et des Autochtones et de chercheuse principale à l’Institut de recherches d’Horizon Santé-Nord à Sudbury, en Ontario. Elle est aussi directrice scientifique de l’Institut de la santé des Autochtones des Instituts de recherche en santé du Canada.   Avant son entrée en fonction comme titulaire de la Chaire en octobre 2016 et directrice scientifique en février 2017, elle a œuvré pendant 15 ans au service de sa communauté à titre de professeure en santé des Autochtones à l’Université des Premières Nations du Canada (FNUniv). Chercheuse communautaire autochtone, elle est fière de sa fonction de chercheuse principale désignée dans le cadre de deux projets subventionnés de la Fondation canadienne pour l’innovation, qui ont financé le Laboratoire de recherche en santé communautaire autochtone en 2010, et plus récemment, en avril 2016, le Laboratoire d’évaluation de la sécurité culturelle et de formation/recherche en sécurité culturelle à la FNUniv. Elle est membre du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science de la Société royale du Canada et membre du public au conseil du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Parmi ses intérêts de recherche, mentionnons les répercussions de la colonisation sur la santé des Autochtones; la prestation de soins de santé adaptés à la culture; la méthodologie de la recherche communautaire en santé axée sur les collectivités autochtones; le VIH/sida, le virus de l’hépatite C ainsi que la démence et les soins de fin de vie chez les Autochtones; la gouvernance de l’eau dans les collectivités autochtones et la santé des femmes autochtones.   Métisse, elle est membre du Conseil métis Riel de Regina no 34.