Discussion Forums



J'aide ma mère, qui aide mon père | Help my mom who is helping my dad 
Started by passirose
10 Aug 2012, 5:35 AM

Bonjour,  (English version’s below)

Puisque je suis présentement en chimiothérapie, je ne me déplace pas pour aller visiter mon père à l'hopital car il a la C. Difficile.  Étant donné qu'il n’est plus jeune et qu'il est très « hypothéqué » au niveau santé, il connait toute sorte de problèmes et il semble bien qu'il n'e s'en sortira pas.

Ma mère est avec lui depuis plus de 60 ans.  Ils sont en osmose.  Ma mère ne veut pas le laisser partir et lui demande constamment de rester avec elle.  Je n'en reviens tout simplement pas de l'énergie qu'elle dépense pour les aller retour, les discussions avec les médecins qui n'ont pas le même point de vue qu'elle, la routine de leur appart/condo qu'elle doit assumer seule, en plus de la tristesse qu'elle peut éprouver.

Un GRAND MERCI pour ce site, qui m'a aidé personnellement, et qui maintenant m'inspire pour trouver les mots à dire à ma mère afin de l'épauler du mieux possible.  Elle me considère maintenant comme un ange, alors que je me sert tout simplement des outils que vous mettez à la disposition des personnes dans le besoin.

Avec nos conversation téléphonique régulières, ma soeur et mes frères qui se partagent les visites à mon père, et des petits services pour aider ma mère, j'espère qu'elle trouvera la paix et lui le confort.

Je vous tiendrai au courant des développements.
........

En date d'aujourd'hui il semble que la C Difficile soit terminé (après 2 semaines interminables- il avait été hospitalisé une première fois pour une pneumonie), mais ils l'ont déplacé dans les soins intensifs car il a des "chocs vagal" qui ressemblent à des petites crises d'épilepsie, il revient tout seul, mais chaque fois c'est le branle-bas de combat.  Les cardiologues ne comprennent pas ce qui se passe.

Il a demandé à ce que je n'aille pas le voir, je comprends lorsqu'il avait la C.Difficile, mais là je crois que je pourrais y aller. 

Un peu plus tôt aujourd'hui, il a comme réalisé qu'il ne retournerait pas chez lui.  Je crois effectivement que son état est trop grave pour cela.  Je ne sais même pas si ma mère est prête à le transférer dans une maison de soins palliatif, je pense qu'il faudra que j'aborde le sujet avec elle.  Ce sera mieux pour tout le monde, sinon, il risque de décéder seul à l'hôpital et il y est déjà depuis presque un mois, sans télé, ordi ou téléphone.  J'ai dit à ma mère de lui apporter une photo d'eux elle a dit que ce n'était pas une bonne idée, je lui ai dit de lui de l'apporter, et de lui demander si il désirait l’avoir, il est capable de décider. 

Si vous avez des suggestions, je suis ouverte à toutes idées qui pourraient m'aider à l'aider.

Merci d'être là,

Suzanne

_______________________________________

Hi,

Being in chemotherapy treatment, I cannot visit my father hospitalized for the C. Difficile bacteria.  He’s not young and has several health problems, and it seems this time he wont made it through.

My mother married him more than 60 years ago.  They are like twins.  She doesn’t want to let him go, and constantly ask him to stay with her.  I am surprise of the energy she is capable with all the come and go at the hospital, discussion with doctors who don’t necessarily have the same point of view, the home routine she maintain at their apart/condo, plus all the sadness of the situation.

A HUGE THANKS for this website that helps me lately with my situation, and now help me to find the words to support my mom at my best.  She now think I’m an angel, but I only use the tools you give us to help people who needs them.

With our regular telephone conversations, ma sister and brothers who share the visit time and services to help my mother, I wish it will ease her to find peace and comfort for him.

I will keep you update.

..................

From today, it looks like the bacteria is now controlled after 2 long weeks, and he was transferred at the intensive care, cause he does vagal chocks regularly, that also look like epilepsy, it comes and go but doctors are speechless, they don’t know what is going on with him. 

He asked that I don’t come to visit but it was when he had the C. Difficile, and now I think I may be able to go visit him.

Earlier today after another shock, he kind of realized that he may not return home.  I also think his medical problems are too big to be handle by my mother even with help.  I don’t even know if my mother is ready to accept that he may go in a palliative home, I think I should talk to her about this.  It won’t be easy but I think it would be better for everyone, otherwise he may die alone in hospital, and he is there since almost 4 weeks now, without TV, computer or telephone (he was hospitalized at first for a pneumonia).  I told my mother to bring a picture of them for him and she said it isn’t a good idea, I told her to try and ask him if he want to have it. I think he can decide this.

If you have any suggestion, my ears (in this case my eyes) are wide open.

Thank you for being there,

Suzanne

Report this post      
 
Reply by cocopham
14 Aug 2012, 1:33 AM
Bonjour Suzanne,

Je vous admire pour votre sollicitude envers vos parents, vu l'état de votre santé personnelle... je vous souhaite un rétablissement total après votre traitement.

Il semblerait bien que votre mère n'est pas prête d'accepter l'idée que votre père est gravement malade: c'est pour cela qu'elle ne voulait pas apporter des photos pour la chambre d'hôpital...
La situation est bien délicate, car votre maman espère que votre père va un jour sortir de l'hôpital et sera à la maison avec elle.
Avez-vous une Psychologue sur le plancher òu loge votre père?
Car il serait probablement utile de la consulter pour voir comment aider votre mère à cheminer dans cette situation.

Voilà simplement une suggestion, j'espère que ceci pourra vous aider et aider votre maman aussi.
Dans l'attente de vos nouvelles,

cocopham
Report this post      
 
Reply by passirose
14 Aug 2012, 2:21 AM

Bonjour Cocopharm,

Merci de ta réponse, c'est bien gentil.  Mon père est à l'unité des soins intensifs, je ne crois pas qu'il y a de psychologue disponible ni que ma mère désire en rencontrer pour l'instant. 

Elle crie victoire à chaque bouchée qu'il prends, à chaque signe positifs qu'il donne.  De même elle est démolie a chaque nouvelle crise ou nouveau signe qu'il se détériore.   Ces montagnes russes sont en train de la "mettre à terre".

Elle semble tout de même garder un peu de son réseau social grace à une de ses amie de chorale, dont le mari est entré à l'hopital à peu près dans les même temps qu mon père.

Amicalement,

Suzanne

Report this post      
 
Reply by cocopham
16 Aug 2012, 9:36 PM
Bonjour Suzanne,

Merci bien de votre reponse.

Je comprends qu'il y a un certain <stigmate> lorsqu'on parle de psychologue....mais la plupart des hôpitaux ont le service d'une travailleuse sociale qui s'occupe des questions familiales et domestiques....
Lorsque je m'occupais de ma mère, j'étais seule à le faire et j'étais épuisée avec le travail à temps plein, un divorce, et beaucoup de difficulté à gérer les problemes reliés avec ma mère....Alors je me suis tournée vers le CLSC de mon quartier, pour ouvrir un dossier pour demander de l'aide. J'en étais très satisfaite, car dans les cas comme celui de vos parents, les personnes responsables dans le CLSC sont très efficaces.
Je ne sais où vous demeurez, et comment est organisé dans votre ville, mais on ne perd rien à demander des informations. Ce sont des questions pratiques, qui aident les gens en difficultés de santé à mieux gérer la situation.

Il est bien souhaitable que vous prendriez l'initiative d'appeler quelqu'un pour avoir de l'aide; car votre maman sera épuisée et vous m^me aussi, éventuellement dans le temps.....
Il est normal que pour pouvoir aider ses parents, il est imprtant d'obtenir des outils ou des solutions pour le faire....
Comme je suis passée par là, je voudrais vous suggérer cette solution, pour le long terme.
Avec mes chaleureuses salutations,

cocopharm
Report this post      
 
Reply by passirose
16 Aug 2012, 10:11 PM
Bonjour Cocopharm,


J'habite la rive-sud et ma mère la rive-nord de Montréal.  Je n'ai aucun problèmes avec les psychologues, je suis moi-même suivie par une spécialiste en onco pour mon cancer, et j'ai déjà l'aide nécessaire du CLSC pour certaines adaptation de ma maison.


Ma mère est libre de consulter ou pas et je respecte son choix même si je ne suis pas d'accord.  Elle recoit déjà de l'aide appréciable du CLSC à la résidence pour mon père. 

Je vais voir ce qu'elle me donnera comme nouvelle ce soir, je n'ai pas de nouvelle depuis deux jours et je sais que ma soeur était sensée lui donner un répit hier.


Merci beaucoup pour votre réponse et les conseils, c'est très appréciés et agréable de sentir que l'on est pas seul.


Au plaisir,

Suzanne     
Report this post      
 
Reply by Plum1
10 Sep 2012, 2:47 PM
Dear Passirose,
I am goiing to reply to you in English. Thank you for your original reaching out in the two languages. I have read the whole exchange between you and Cocophm as I understand French, but it is easier for me to respond in English.
First of all, I want you to know that I feel very much for you in all that you are living. Going through chemotherapy yourself depletes your energies, and the very emotional stress of caring for both your parents must take a great toll.  I am concerned about your taking care of yourself. I hope you are getting adequate rest. As you take care of yourself, you will be better able to cope with the delicate needs and struggles of your parents.
I can understand the emotional turmoil of your mother which leads to her wish  for your father's recovery and return to their home. There is no simple or easy path to her letting go. It is good that you have siblings who are sharing this journey. Perhaps you can all respond to your mother in a way that reflects her struggle and pain at seeing her husband so ill, at being separated from him. I hope that the doctor can also be present to your mother in explaining your father's condtion and prognosis as well as his needs at this time.  Cocopham has been referring to psychological help for your mother. It might be worth checking into the presence of a social worker at the hospital. One is usually present, and is simply a further member of staff. Your mother might be ready to speak to someone who comes to see her as simply another staff person referred by the doctor.
In the end, you are living the very real experience of illness and suffering which is physical, emotional, spiritual. It is complex and not straightforward as you nevigate powerful feelings and losses. Each little change represents a huge shift in reality which is frightening.
You sound as though you are a very strong person, and a very caring person. I believe you will know the right way to be with both your parents as you trust your inner voice of wisdom.  At the same time, I hope you will reach out for all the support you can. Your health and future are also important.
My prayers and healing energy go out to you and your whole family.
Plum1
Report this post      
 
Reply by passirose
11 Sep 2012, 2:20 AM
Thank you Plum for your kind words, it really touch me to see how much people care, share and support here.  Don't worry about my health, I am taking good care of it, as I did took a few step back, because I cannot do a lot (she don't let me help for the moment).

Take care,

Suzanne    

 
Report this post      
 
Reply by Plum1
11 Sep 2012, 1:49 PM
Dear Passirose,
I am glad to hear that your health is being well monitored by your doctor and by yourself. My prayers continue to be with you and your parents.
Plum1
Report this post      
 
Reply by cocopham
12 Sep 2012, 3:14 PM
Bonjour Suzanne,

Pour des raisons techniques, j'ai été «absente» du forum;

Comment allez-vous? Et votre Papa et votre Maman?
Suite à votre répoonse à Plum1, il semblerait que votre maman a trouvé quand même du support dans son entourage.

Juste pour vous dire que nous pensons à vous et à votre famille...
Je suis sûre que votre petite fille vous apporte beaucoup de joie et de réconfort durant votre traitement.

Nous sommes toujours à l'écoute si jamais vous aviez une question...
Merci pour les bonnes nouvelles!

cocopham
Report this post      
 
Reply by passirose
17 Sep 2012, 7:44 PM
Bonjour cocopham,


Je vais bien merci, hélas mon père connait des hauts et des bas, il a été suffisemment bien pour être prêt a sortir et finalement il a rechuté du C. Diff.  Ma mère a trouvé son rythme, mais je crois qu'elle commence à avoir peur qu'il revienne à la maison pour tomber à nouveau.


C'est une période bien désolante, alors qu'ils devraient pourvoir vivre leurs vieux jours tranquille, ils sont au contraire soumis à un stress énorme. 


Je vous tiendrais au courant, merci de votre écoute!


Suzanne  xoxo        
Report this post