Questions-réponses

Chaque année, l’équipe de notre service « Consulter un professionnel » répond à des centaines de questions de la part de Canadiennes et de Canadiens sur différents aspects des soins palliatifs. Vous avez désormais la possibilité de consulter une bonne partie de ces questions-réponses. Voyez ce vivent d'autres membres de la population canadienne et renseignez-vous davantage sur les soins palliatifs avec l’aide de notre équipe de spécialistes.

Veuillez noter que les renseignements personnels ont été enlevés conformément à notre Politique de confidentialité.
 


     

    Sujet

    La décision d'entreprendre les soins palliatifs tient compte de plusieurs facteurs. Idéalement, on commencera par une discussion avec l’équipe des soins médicaux, qui peut offrir des renseignements quant aux choix possibles et à l’aide offerte. Voici quelques questions qui vous aideront à déterminer à quel moment les soins palliatifs devraient... lire davantage...
    Les décisions concernant les soins palliatifs doivent tenir compte de la distinction entre une approche générale de soins palliatifs et les programmes de soins palliatifs, dont les ressources sont souvent limitées. Une approche palliative vise à assurer le confort et la qualité de vie des personnes atteintes d'une maladie potentiellement mortelle. lire davantage...
    Le Canada offre des soins de santé universels; la population a donc droit à des soins de santé de base sans frais. Ce sont toutefois les provinces qui gèrent les soins médicaux, et certaines provinces prélèvent des frais d'accès au système. Les soins palliatifs étant considérés comme un service de base dans tous les territoires et toutes les... lire davantage...
    Les termes « soins palliatifs » et « maison de soins palliatifs » ne signifient pas la même chose pour tout le monde. Une maison de soins palliatifs est un établissement qui accueille des personnes atteintes d’une maladie mortelle. Ces personnes ont besoin d'un milieu communautaire qui s'apparente à leur demeure et de soins spécialisés, mais... lire davantage...
    S'il y a un moment de la vie qui peut être difficile, c'est bien lorsqu'un proche vit ses derniers jours ou qu'il risque de mourir. La situation devient encore plus éprouvante pour les proches qui s'occupent de la personne gravement malade si leur emploi est menacé ou si leur sécurité financière est compromise. Or, le gouvernement du Canada... lire davantage...
    Il faut tenir compte de plusieurs facteurs avant de déterminer le meilleur endroit pour fournir les soins à une personne atteinte d'une maladie mortelle. Ce type de décision requiert un bon équilibre entre les besoins du patient et ceux de la famille, ainsi que la disponibilité des ressources pour satisfaire ces besoins. Considérations du... lire davantage...
    Notre société en général ne veut pas parler de la mort, de l’acte de mourir ou de la maladie. Pour certaines gens, ce genre de discussion est plus difficile avec la famille. Vous pouvez essayer plusieurs stratégies pour aider votre père à se détendre pour en parler. Il est possible que peu importe ce que vous faites, votre père ne voudra pas... lire davantage...
    Il est parfois difficile de savoir pourquoi les gens réagissent comme ils le font vis-à-vis de leur maladie. Peut-être qu’il y a beaucoup qui se passe chez votre ami qui ne parait pas à l’extérieur. Il peut ne pas sembler être en déclin rapide, mais peut se sentir les changements à l’intérieur. Ces changements peuvent être la douleur , la... lire davantage...
    La plupart des services palliatifs exigent que les gens acceptent que leurs programmes soient centrés sur le confort plutôt qu’aux efforts de guérir leur maladie. C’est difficile à accepter pour beaucoup de gens. Même s’ils comprennent bien leur situation médicale, il est difficile d’abandonner tout espoir de trouver une guérison. Ceci peut... lire davantage...
    Ça peut aider si vous commencez par demander de quoi il a peur. Il est important de comprendre ses peurs et d’en parler. Certaines craintes relèvent des changements physiques. Ses craintes peuvent se dissiper s’il comprend ce qui va arriver et comment les soignants médicaux vont prendre soin de lui faire pendant ses derniers jours. D’autres... lire davantage...
    Il peut être très dur de voir quelqu’un souffrir. Les souffrances physiques, émotionnelles et spirituelles sont entremêlées et elles s’affectent les unes les autres. Tous les aspects de la souffrance doivent être reconnus et considérés. La douleur de votre mère est sans doute un facteur déterminant dans la détresse qu’elle éprouve. Et c’est... lire davantage...
    Votre présence et votre appui sont les plus grands cadeaux que vous pouvez faire à votre femme. Ce temps peut vous offrir aux deux l’occasion de parler des choses qui vous sont chères. Vous pourriez vouloir parler des moments inoubliables dans votre vie, partager les histoires personnelles des gens ou les souvenirs d’événements importants. lire davantage...
    Il est normal de s’inquiéter avant de rendre visite à un mourant. Notre société décourage la discussion sur la mort, l’acte de mourir et la maladie. Et peu d’entre nous avons de l’expérience avec ces sujets. Il est important de se rappeler que bien que votre amie meure, elle est toujours la personne que vous connaissiez depuis toujours. Elle... lire davantage...
    Cette expérience désagréable est pourtant bien commune pour les personnes aidantes. Les gens malades s’en prennent régulièrement à leurs intimes pour faire passer l’amertume, cette intimité leur donnant peut-être l’impression qu’ils n’ont pas à se retenir. Quant à votre réaction, rappelons que la colère, émotion vive mais naturelle, affecte... lire davantage...
    Annoncer à quelqu’un le décès d’un membre de sa famille est une tâche difficile pour la plupart des gens, et ça l’est d’autant plus lorsque la personne à qui l’on s’adresse est atteinte de démence. Votre approche dépendra de l’avancement de sa maladie, de l’endroit où la personne se trouve et des souvenirs qu’il lui reste. Le premier réflexe... lire davantage...
    Votre ami a probablement besoin de parler de ses sentiments et de ses frustrations. Écouter pourra être l’appui dont il a le plus de besoin. Une idée c’est d’appeler régulièrement pour savoir comment il va. Trouvez le meilleur temps d’appeler car il a sans doute un horaire à suivre. Demandez-lui aussi combien de fois par semaine, par mois,... lire davantage...
    Peu de nous avons assez d’expérience avec la mort pour pouvoir en parler facilement. Il est normal d’avoir peur de dire la mauvaise chose pour déranger quelqu’un. Si nous ne savons pas que dire, nous finissons souvent par ne rien dire, évitant ainsi toute la situation. C’est peut-être pourquoi la famille des gens mourants remarque que les... lire davantage...
    Accompagner un être cher qui perd graduellement sa lutte contre le cancer est à la fois épuisant et déchirant. Chaque membre de la famille vit cette réalité différemment, s’y adapte à sa manière. Souvent, l’anxiété croissante des circonstances intensifie nos réactions les uns aux autres. Le comportement de votre fille, quoiqu’il vous semble... lire davantage...
    Il est très important de parler ouvertement aux enfants de la maladie et de la mort. Les enfants reconnaissent un problème et ils pourraient s’inquiéter si personne ne leur en parle sincèrement. Expliquez à votre fils en termes simples ce qui arrive à sa grand-mère. Dites-lui qu’elle ne s’améliorera pas. N’ayez pas peur d’utiliser les mots... lire davantage...
    Il n’est pas surprenant que nous ayons du trouble à trouver la meilleure façon de parler de la mort et de penser à la mort quand nous la rencontrons dans notre propre vie. Peu d’entre nous sommes passés par là ou avons vu d’autres qui en ont fait l’expérience. Quelques concepts généraux peuvent aider les gens et les familles à trouver une... lire davantage...
    Les recherches démontrent que les enfants devraient aller aux funérailles s’ils le désirent. Cela permet aux enfants de voir le deuil et d’en faire ses découvertes. Si votre fils va assister au service, parlez-lui d’avance de ce qu’il pourra y voir et à quoi s’attendre. Par exemple, si au service le cercueil est ouvert, laissez-lui savoir... lire davantage...
    La discussion avec les enfants au sujet de la mort et des rituels concernant la mort doit être honnête et ouverte. Les enfants en ont besoin car ils peuvent ressentir ce qui se passe autour d’eux. Les réponses honnêtes à leurs questions peuvent minimiser leurs craintes. Avant de discuter l’incinération, parlez de la mort en phrases simples. lire davantage...
    Si vous sentez que vous aimeriez vous rapprocher de cette personne, nous vous incitons à le faire. Personne ne sait mieux que vous ce qui vous convient à vous et à votre amie : un courriel, un appel, une carte ou un cadeau (par exemple : un livre, une petite plante ou un bouquet de fleurs). Si vous préférez lui écrire ou lui parler, vous vous... lire davantage...
    Vous avez sans doute de bons jours et de mauvais jours et il est bien difficile pour les autres de comprendre cela tout à fait. Ceci peut être difficile à exprimer, mais ça vaut la peine afin d’en faire part aux autres. On vous demandent habituellement, « Comment allez-vous? » par habitude ou par politesse. N’hésitez pas à le leur dire car... lire davantage...
    Les malentendus sont communs quand on discute d’une maladie terminale et de son pronostic . La plupart des gens, y compris quelques soignants, sont mal à l’aise avec le sujet. Dû à ceci ou au fait qu’on veut éviter la détresse, le personnel médical peut utiliser des termes vagues ouverts à l’interprétation. On peut utiliser les mêmes mots... lire davantage...
    Il est commun que les gens avec une maladie progressive désirent éviter certains faits. Il est surtout commun s’ils ne répondent pas bien au traitement ou leur santé est au déclin. Dans le cas de votre grand-mère, il se peut qu’elle ignore sa situation parce qu’elle ne peut pas y faire face, ou elle dit peut-être ce que veulent ses soignants. lire davantage...
    La situation actuelle doit vous paraître insurmontable. Sachez que dans une maison de soins palliatifs, le patient a beaucoup de pouvoir sur ses soins de santé. Avant d’entrer dans une maison de soins palliatifs, il serait bon de rencontrer votre équipe soignante, autrement dit, les médecins et le personnel infirmer qui s’occupent de vous. lire davantage...
    Une directive anticipée est un document qui décrit les décisions relatives aux traitements qu’une personne veut recevoir plus tard. Elle oriente les soins à donner au patient si ce dernier ne peut communiquer d’aucune autre façon au moment où se prend la décision. Le patient doit penser à informer les autres de ses souhaits, qu’ils soient... lire davantage...
    Plusieurs facteurs sont pris en compte dans la décision de poursuivre ou non la radiothérapie : les souhaits de la personne malade; la dose de radiothérapie déjà appliquée à la région cible; la force et l’énergie générales de la personne malade. Les souhaits de la personne malade Il faut avant tout tenir compte de ce que souhaite le patient. lire davantage...
    La situation actuelle doit vous paraître insurmontable. Sachez que dans une maison de soins palliatifs, le patient a beaucoup de pouvoir sur ses soins de santé. Avant d’entrer dans une maison de soins palliatifs, il serait bon de rencontrer votre équipe soignante, autrement dit, les médecins et le personnel infirmer qui s’occupent de vous. lire davantage...
    L’interruption du maintien des fonctions vitales est l’une des décisions les plus difficiles et complexes qu’une famille ait à prendre. Voici quelques étapes qui pourraient vous aider à prendre votre décision : Renseignez-vous le plus possible sur l’état de la maladie et sur les possibilités d’amélioration. Si votre proche a rédigé une directive... lire davantage...
    Il est parfois très difficile de prendre des décisions sur l’alimentation lorsqu’une personne ne peut se nourrir seule. Le gavage ne fait pas partie des soins de base. Les prestataires de soins, les éthiciens et les tribunaux considèrent le gavage comme de l’alimentation artificielle et un traitement médical. Le gavage est donc comparable... lire davantage...
    La réanimation couvre plusieurs éléments, mais on l’entend généralement au sens de « réanimation cardiorespiratoire » (RCR). Il s’agit essentiellement de rétablir les battements cardiaques d’une personne dont le cœur a cessé de battre et de tenter de rétablir sa respiration si elle a cessé de respirer. La décision de réanimer un patient dépend... lire davantage...
    Nos préoccupations et notre amour pour les membres de notre famille ne cessent pas à leur mort. À moins d’avoir omis de régler des différends avec eux, nous espérons qu’ils seront heureux et en paix. Nous serons particulièrement inquiets de nos proches qui n’ont pas eu la vie facile ou pour qui la période précédant le décès aura été très pénible. lire davantage...
    Il est normal pour les gens de sentir toute une gamme d’émotions quand on leur dit que leur maladie progresse et ils sont au seuil de la mort. D’habitude les gens disent qu’ils se sentent engourdis, triste, délaissé, déçus, fâchés ou peureux. Les membres de la famille rapportent des réactions pareilles. Il n’y a pas de mots spécifiques pour... lire davantage...
    Attendre peut ajouter du stress à une situation qui est déjà incertaine. Certains gens disent qu’attendre les renseignements concernant la santé et les traitements leur est l’aspect le plus stressant de leur maladie. Il y a la frustration d’attendre, et pour d’autres il y a aussi la peur des résultats. Cette attente peut être également difficile... lire davantage...
    Il est normal de se sentir perdu et confus quand on reçoit les nouvelles qu’un ami a une maladie terminale. Vous pouvez vous sentir toutes sortes d’émotions sans être capable de les contrôler. Le premier devoir c’est de digérer les renseignements et d’en faire du sens. C’est difficile et il faut du temps. Arrêtez-vous et réfléchissez, pensez... lire davantage...
    La plupart des gens sont angoissés à l’idée que la vie se termine par la mort. Au décès d’un membre de votre famille, ou si vous réfléchissez à votre propre départ, le mystère de la mort vous touchera personnellement. Certains sont angoissés par la coupure que la mort crée entre des êtres chers. D’autres sont frustrés ou déçus du peu d’information... lire davantage...
    Si l’état de votre père se dégrade, il sera sans doute de plus en plus difficile de garder l’espoir qui vous animait tous quand la maladie s’est d’abord manifestée. Il vous paraîtra probablement impossible de rester positifs si les symptômes de votre père persistent ou s’il en apparaît de nouveaux, si les traitements ne produisent pas les... lire davantage...
    La réponse ci-dessous est inspirée de ce que nous ont dit certaines personnes qui ont vécu cette situation. Certains éléments vous conviendront, d’autres, non. C’est normal : il n’y a pas de méthode unique. L’annonce qu’un proche n’a plus qu’un an à vivre est écrasante. Il est difficile de penser à quoi que ce soit d’autre. Vous avez envie... lire davantage...
    Prendre la parole à une telle cérémonie est un honneur. Vous avez le privilège de rendre hommage à la personne qui vient de partir et d’aider les gens qui se sont rassemblés pour l’occasion. En vous adressant aux proches et amis aux funérailles de votre père, vous lui rendrez un hommage personnel à lui-même et à ce que vous avez vécu ensemble. lire davantage...
    Le service commémoratif facilite grandement le deuil de la famille, des voisins et des amis, puisqu’il leur permet : d’exprimer leur peine; d’évoquer le souvenir de la personne qui est morte et d’honorer sa mémoire; de profiter du soutien de la communauté pendant le deuil; de réfléchir au sens de la vie et de la mort. La planification d’un... lire davantage...
    Une maladie limitant l’espérance de vie est l’une des expériences de vie les plus stressantes qui soient. Le malade a parfois l’impression que personne ne peut vraiment comprendre ce qu’il vit, pas même les amis ou la famille qui essaient de l’aider. Les parents et amis sont parfois frustrés que leurs efforts pour prendre soin de leur proche... lire davantage...
    Il est difficile de faire face à la pensée de perdre une personne que vous aimez. Être loin le fait plus difficile. De premier abord, il est important de parler aux gens. Parlez à votre famille. Parlez à vos amis. Les gens qui ont passé par là où vous passez peuvent vous donner l’avantage de leurs expériences. Même si vous êtes loin de votre... lire davantage...
    Votre mère a probablement du mal à définir qui elle est devenue en raison de ses restrictions physiques de plus en plus imposantes. Il est très difficile d’être simple observateur de la souffrance qui accompagne une telle bataille. Il est important de commencer par demander à votre mère et à son équipe soignante si certains symptômes la font... lire davantage...
    Votre père trouve, probablement, que cette situation est très difficile et stressant. Les gens font face au stress différemment, et nulle approche n’est supérieure à une autre. D’ailleurs, les réponses des gens peuvent changer avec le temps. A ce moment, ils ne veulent pas, peut-être parler, mais ils peuvent s’ouvrir avec le temps. Votre père... lire davantage...
    Il est courant qu’une personne passe par toute une gamme d’émotions quand elle apprend que sa maladie progresse et que ses derniers jours approchent. Elle se sentira probablement abasourdie, triste, impuissante, déçue ou en colère, pour ne nommer que quelques-unes des émotions possibles. Votre famille et vous éprouverez probablement des sentiments... lire davantage...
    L’optique des soins palliatifs , c’est de soigner la personne dans son ensemble. De tels soins tentent de répondre aux besoins spirituels, émotionnels, culturels et sociaux d’une personne, en plus de ses besoins physiques. Les besoins de votre collègue sont déterminés par sa culture. Si vous ne connaissez pas sa culture, vous aurez peut-être... lire davantage...
    La spiritualité est ancrée en chacun de nous. Tout ce qui touche ou concerne votre âme ou votre « énergie intérieure » fait partie de votre spiritualité. D’une certaine façon, votre spiritualité s’exprime dans tous les aspects de votre vie personnelle et publique. Elle fait simplement partie de qui vous êtes, tissée à même chacune de vos pensées,... lire davantage...
    Cette expérience désagréable est pourtant bien commune pour les personnes aidantes. Les gens malades s’en prennent régulièrement à leurs intimes pour faire passer l’amertume, cette intimité leur donnant peut-être l’impression qu’ils n’ont pas à se retenir. Quant à votre réaction, rappelons que la colère, émotion vive mais naturelle, affecte... lire davantage...
    Non. Avoir besoin d’un laxatif ne signifie pas qu’il y a occlusion intestinale. Chez les personnes gravement malades, le transit intestinal est souvent perturbé. Les laxatifs servent à traiter ces déséquilibres avant que ne survienne une occlusion. Il y a deux grandes raisons pour lesquelles un malade peut avoir besoin de laxatifs. Certains... lire davantage...
    Plusieurs choses affectent combien de temps que quelqu’un peut vivre avec une obstruction du gros intestin (appelée aussi une obstruction d’entrailles). La chirurgie peut être considérée pour résoudre le problème en enlevant ou réduisant l’obstruction. La chirurgie est un choix si l’obstruction est causée par une tumeur pressante sur l’intestin,... lire davantage...
    De ce que vous dites, votre frère démontre les signes de confusion. Comprendre un peu plus les symptômes de confusion vous donnerait une meilleure idée de ce qu’il souffre et ce qu’on peut en faire. La confusion arrive quand le cerveau ne fonctionne pas proprement. Les gens confus ont souvent des ennuis à se rappeler, à faire attention, à... lire davantage...
    Les gens avec un cancer du poumon peuvent avoir la somnolence pour plusieurs raisons. La plupart de ces cancers peuvent menacer la vie si on ne le traite pas. Donc, si un patient avec un cancer du poumon semble avoir sommeil souvent, il est très important qu’il ou elle se fasse voir par un fournisseur de soins de santé aussitôt que possible. lire davantage...
    Chacun de nous avons des réserves d’énergie que nous utilisons tous les jours. Les gens en bonne santé peuvent renouveler leur réservoir d’énergie. Les gens avec des maladies progressifs utilisent leurs réserves d’énergie pour pouvoir passer chaque jour, mais leur maladie les empêche de pouvoir remplir de nouveau leurs réserves. Donc, ils... lire davantage...
    Quelques causes possibles d’hallucinations chez les patients atteints du cancer sont: les médicaments, surtout les analgésiques forts, comme la morphine ou Dilaudid; les déséquilibres chimiques dans le sang, comme les niveaux élevés de calcium causés par une tumeur; les infections; une tumeur qui s’est répandue au cerveau. Il est important... lire davantage...
    Avoir sommeil ou somnoler sont des effets secondaires courants et temporaires d'une augmentation de la dose de morphine ou d’autres opioïdes. Ces effets mettent normalement deux ou trois jours à disparaître, mais cette période peut varier. Il faut parfois essayer d’autres opioïdes pour trouver ceux qui ont le moins d’effets secondaires pour... lire davantage...
    Pour qu'une échelle d’évaluation de la douleur soit fonctionnelle, il faut en comprendre le principe. Or, une telle échelle sert à évaluer la sévérité de la douleur. Seule la personne qui ressent la douleur peut en connaître les effets, mais les décrire avec des mots ou des chiffres est utile pour certaines personnes, en particulier les prestataires... lire davantage...
    La douleur affecte souvent la qualité de sommeil, la quantité de sommeil et la capacité de s’endormir. Le traitement de la douleur entraîne généralement une amélioration du sommeil. Si le patient a encore du mal à trouver le sommeil même une fois la douleur traitée, d’autres solutions sont envisageables. De nombreux médicaments s'offrent au... lire davantage...
    Il est possible de soulager presque tous les types de douleurs à toutes les étapes d’une maladie, et ce, jusqu’à la fin de la vie. Il est d'ailleurs important de le faire, et les médicaments et les choix à cet égard sont nombreux. On peut par exemple augmenter la dose de certains analgésiques, ou changer de médicament. Dans plusieurs cas,... lire davantage...
    Il est normal de s’inquiéter de ce qui se passe et de ne pas savoir quoi dire. Il pourrait être utile d’aborder cette situation d’un autre angle. Parfois, il est bon de regarder ce qui se cache derrière un symptôme. Votre mère peut trouver un sens en supportant la douleur sans prendre des médicaments de façon régulière. Il se peut qu’elle... lire davantage...
    Quand un cancer atteint un os, la structure de l’os se désintègre, ce qui provoque parfois de l’enflure dans la région affectée. L’organisme envoie alors un signal au cerveau pour indiquer qu’il se passe quelque chose d’anormal dans cette partie du corps, ce qui cause la sensation de douleur. La douleur liée à une métastase osseuse est généralement... lire davantage...
    La situation actuelle doit vous paraître insurmontable. Sachez que dans une maison de soins palliatifs, le patient a beaucoup de pouvoir sur ses soins de santé. Avant d’entrer dans une maison de soins palliatifs, il serait bon de rencontrer votre équipe soignante, autrement dit, les médecins et le personnel infirmer qui s’occupent de vous. lire davantage...
    Il est fréquent de voir les sécrétions augmenter dans les poumons des personnes qui sont près de la mort. La personne n’a généralement pas assez de force pour tousser et dégager les liquides que les poumons continuent à produire. Peu à peu ces sécrétions s’accumulent. En général, une succion des sécrétions n’est pas utile lorsque la personne... lire davantage...
    Les troubles respiratoires s’appellent aussi essoufflement ou dyspnée. C’est un symptôme commun dans plusieurs maladies, surtout dans les étapes avancées. Beaucoup de gens le décrivent comme être « affamé d’air ». Les médicaments opioïdes sont généralement utilisés pour contrôler l’essoufflement. Dans les étapes avancées de la maladie, la... lire davantage...
    Le gonflement représente le fardeau de la maladie dans le corps du patient. Quand la maladie progresse, le fardeau s’augmente davantage et le gonflement peut également augmenter. Si le gonflement est le résultat des liquides qui s’accumulent dans l’abdomen, un drainage peut être possible par paracentèse. Selon le taux d’accumulation de liquide,... lire davantage...
    Chez les gens qui ont le cancer, le gonflement d’estomac ou dans l’endroit abdominal peut avoir des causes différentes. Un liquide peut s’accumuler dans la partie du corps où se trouvent les organes abdominaux. Ce liquide se nomme ascites. Il peut résulter d’une tumeur donnant comme résultat que le corps produit une plus grande quantité de... lire davantage...
    Il n’est pas rare qu’une personne mourante se referme sur elle-même. Certaines parleront très peu, même à leurs proches, et ne manifesteront apparemment aucun intérêt pour ce qui se passe autour d’elles. Parfois, les membres de leur famille diront que la personne est simplement en train de s’effacer. Le retrait social fait naturellement partie... lire davantage...
    Lorsqu’un membre de la famille reçoit un diagnostic de maladie terminale, il vaut mieux prendre ce genre de dispositions plus tôt que tard. Le moment d’une visite dépendra du temps dont le visiteur voudra disposer pour discuter avec votre mère. Certaines personnes veulent visiter une personne mourante pendant qu’elle a assez d’énergie pour... lire davantage...
    Plusieurs changements peuvent indiquer qu’une personne est à l’article de la mort, notamment au niveau de : la condition physique; l’alimentation; la respiration; l’état mental. Condition physique La dégradation de la condition physique est généralement le premier signe qu’une personne va bientôt mourir. Cette détérioration peut être graduelle... lire davantage...
    Il arrive que certaines personnes connaissent une brève période de sursis psychologique ou physique dans les jours ou les heures précédant leur décès. Ce phénomène n’est pas très bien compris, mais voici quelques explications possibles : 1. À l’approche de la mort, certaines personnes ne réagissent plus à rien pendant quelques jours. Cette... lire davantage...
    La plupart des gens s’inquiètent que leurs derniers jours seront remplis de douleur et agitation. Habituellement, c’est le contraire qui se produit. Dans les jours et heures avant la mort, les gens passent généralement la plupart de leur temps à dormir ou se reposer. Il est rare que la douleur augmente ou que les symptômes empirent. Le plus... lire davantage...
    Avoir les souhaits de votre mère sur papier vous aidera tous les deux. Si vous savez à l’avance ce que votre mère veut, vous serez rassuré que vous suivez ces vœux au cas d’urgence, plutôt que de prendre les décisions pour elle. Bien que le nom et la raison d’être de chaque directive varient, la plupart des régions du Canada reconnaissent... lire davantage...
    Bien des gens se demandent si le chagrin est normal. Si vous ne pleurez pas, peut-être pensez-vous que vous n'êtes pas suffisamment triste, ce qui pourrait vous rendre mal à l'aise. Sachez que le chagrin est parfois surprenant et imprévisible, et que vous pourriez ressentir des émotions inattendues. Il est bon de vous rappeler que votre relation... lire davantage...
    Il est normal de ressentir toutes sortes d’émotions pendant un deuil. Le chagrin peut faire surface à des moments inattendus, et la période des Fêtes sera peut-être l’élément déclencheur. La pression de s’amuser pendant cette période peut augmenter la difficulté et susciter de nombreuses émotions. Certaines personnes en deuil se trouvent rassurées... lire davantage...
    Apprendre à vivre sans votre mari et vous adapter à une vie tout à fait différente est une expérience pénible. Cette période est la plus difficile, surtout si votre perte a été soudaine et inattendue, et si vous n’avez pas eu la chance de faire vos adieux. Toutefois, ressentir une tristesse immense et s'ennuyer de la personne disparue font... lire davantage...
    Chaque membre de la famille a une relation unique avec votre mère. Chacun de vous vivra donc son deuil de façon unique et gérera son stress à sa façon. Les méthodes individuelles de gestion du stress s’appliquent également au deuil. Quelquefois, le deuil commence avant le décès. On parle alors de deuil anticipé . C'est peut-être ce que votre... lire davantage...
    Il est difficile en effet de savoir si une personne qui souffre de la mort d’un proche est en état de deuil normal ou sombre dans la dépression. La Société canadienne de psychologie formule ainsi la différence entre les deux : « Le deuil est souvent décrit comme le manque ressenti à l’égard de la personne décédée, le refus de sa mort, des... lire davantage...
    L’équipe de soins de santé, le patient et la famille ensemble doivent considérer plusieurs facteurs avant de faire des changements de médicaments. Il faut répondre à toutes ces questions: Quels sont les objectifs du patient ou de la famille quant aux soins médicaux? C’est peut-être la question la plus importante. Le but doit être réaliste... lire davantage...
    Beaucoup de gens s’inquiètent de l’utilisation de la morphine en soins palliatifs . La morphine et d’autres médicaments de la même famille – comme l’hydromorphone, la codéine et le fentanyl – sont appelés opioïdes . Ces médicaments s’utilisent pour soulager la douleur ou la détresse respiratoire durant une maladie ou en fin de vie. Les patients... lire davantage...
    Il y a plusieurs choix à prendre en considération pour le soulagement de la douleur des os. Le Tylenol est la marque d’acétaminophène. C’est un bon médicament analgésique pour soulager la douleur des os, mais il n’est peut-être pas assez puissant pour soulager complètement la douleur du cancer des os. La dose maximale d’acétaminophène est... lire davantage...
    Si votre mère recevait des médicaments réguliers pour la douleur à la maison, on doit continuer avec la même dose à l’hôpital. Il est rare qu’on cesse d’utiliser un médicament pour douleur de façon régulière et passer à un régime « au besoin » (ce que les fournisseurs de soins de santé appellent « prn »). Une de deux choses peut se passer. lire davantage...
    La dexaméthasone (Décadron®) est un des groupes des médicaments appelé corticostéroïdes. Ce groupe de médicaments a des effets secondaires qui ensemble sont connus comme le syndrome de Cushing. Les effets secondaires communs comprennent l’augmentation de poids, une augmentation de l’appétit, le gonflement, le visage rond (appelé visage de... lire davantage...
    La morphine et d’autres médicaments opioïdes ont les effets secondaires suivants: Somnolence Un certain niveau de somnolence est commun quand les médicaments sont commencés ou si on augmente la dose de médicaments. Cela peut durer de deux à trois jours.   La fatigue     Nausée Ceci peut arriver avec la somnolence. Elle a tendance à s’abaisser... lire davantage...
    Ce n’est pas une bonne idée de jeter es médicaments qui ne servent plus dans les toilettes car cela a un impact négatif sur l’environnement. Ce n’est pas une bonne idée non plus de garder les médicaments à la maison; ceci peut menacer la sécurité. C’est une bonne idée d’apporter les médicaments qui restent dans une pharmacie ou quelqu’un en... lire davantage...
    La quantité de morphine susceptible de causer une surdose, ou même la mort, dépend du degré d'accoutumance de la personne qui la reçoit. Autrement dit, il faut plus de morphine pour causer une surdose chez une personne habituée à la morphine que chez une personne qui en prend pour la première fois. On administre la morphine et autres opioïdes... lire davantage...
    L’hydromporphone (Diloaudid) est un médicament analgésique de la famille opioïde, comme la morphine. L’hydromorphone est un dérivé chimique de la morphine et est utilisé souvent pour modérer la douleur sévère. Souvent on passe de la morphine à l’hydromorphone pour traiter les effets secondaires possibles de l’emploi continuel de morphine,... lire davantage...
    Tous ces médicaments sont des opioïdes. C’est un groupe de médicaments qui vise certains récepteurs de corps pour soulager la douleur . Le traitement de la douleur avec des opioïdes doit débuter avec une faible dose et on doit surveiller son efficacité et augmenter graduellement la dose jusqu’à ce la personne soit confortable. La surveillance... lire davantage...
    La situation actuelle doit vous paraître insurmontable. Sachez que dans une maison de soins palliatifs, le patient a beaucoup de pouvoir sur ses soins de santé. Avant d’entrer dans une maison de soins palliatifs, il serait bon de rencontrer votre équipe soignante, autrement dit, les médecins et le personnel infirmer qui s’occupent de vous. lire davantage...
    Les timbres de fentanyl sont appliqués sur la peau pour soulager la douleur . Ils contiennent un puissant analgésique et doivent donc être utilisés et retirés suivant les prescriptions du médecin. D’ailleurs, seule la personne à qui ils ont été prescrits doit s’en servir. Ne jamais jeter les timbres analgésiques aux ordures! Même quand ils... lire davantage...
    Le fentanyl est un médicament qui fait la manchette depuis quelque temps. Il joue un grand rôle dans la crise actuelle des surdoses d’opioïdes. Il importe de se rappeler que cette crise est principalement attribuable à l’utilisation illégale d’opioïdes à des fins non médicales . Les drogues vendues dans la rue peuvent contenir un mélange de... lire davantage...
    Il est très difficile d’estimer le temps qu’il reste à vivre à quelqu'un. Pour ce faire, on aborde généralement la question sur la base d’un écart, d’une fourchette; on parle de quelques heures à quelques jours, de quelques jours à quelques semaines ou encore de quelques semaines à quelques mois. N'oublions pas que chaque cas est unique, que... lire davantage...
    Les familles ont souvent des questions concernant les habitudes alimentaires ou l’appétit quand quelqu’un est malade. Pour les familles, la question de nourriture et d’habitudes d’alimentaire est plus qu’une question de nourriture. Toute l’expérience de manger ensemble et l’amitié qui l’accompagne est importante. De plus, nourrie une personne... lire davantage...
    Quoique la douleur soit un symptôme commun vers la fin de la vie, ce n’est pas à cause d’un manque de nourriture ou de liquides. Les gens avec une maladie terminale n’ont pas de problème avec les « douleurs de faim ». En général, ils perdent leur appétit, leur sens de faim, et tout intérêt dans la nourriture. Ceci peut venir de la nausée,... lire davantage...
    Un manque d’appétit et la perte de poids qui en résultent peuvent venir de plusieurs facteurs. Ils peuvent inclure une maladie, les médicaments, les traitements, la douleur , la constipation ou une occlusion intestinale, les blessures sur la bouche, et l’anxiété ou la dépression. Il est important de trouver la cause avant de commencer les... lire davantage...
    Une personne atteinte d'un cancer du cerveau peut s'attendre à différents types de symptômes; chacun d'entre eux change au fur et à mesure que le cancer du cerveau évolue. Il est probable qu'un déclin général se produira et qu'il affectera l'organisme tout entier. Il se peut aussi qu'il y ait un effet sur une zone spécifique du cerveau ou... lire davantage...
    La leucémie est différente de beaucoup de cancers étant donné qu'elle ne présente aucune tumeur. Au contraire, les cellules cancéreuses se trouvent dans tout l'organisme, dans le sang ou dans la moelle osseuse. La leucémie interfère avec la production normale de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes dans la moelle osseuse. Les... lire davantage...
    Une personne atteinte d'un cancer du poumon peut présenter des symptômes liés spécifiquement à une tumeur des poumons et des symptômes provoqués par les effets généraux du cancer sur l'organisme. Une tumeur dans les poumons provoque en général de la toux et un essoufflement. Certaines personnes les subissent tout au long de la maladie. Pour... lire davantage...
    Chaque maladie évolue de manière différente selon les personnes, et il n'est pas toujours possible de prévoir ce qui va se passer au fur et à mesure que la maladie progresse. Une personne atteinte d'un cancer du côlon peut présenter des symptômes liés spécifiquement à la tumeur du côlon et des symptômes provoqués par les effets généraux du... lire davantage...
    Un des effets les plus évidents du cancer du foie est la jaunisse. C'est une décoloration jaune de la peau et des yeux causée par une accumulation de bile dans l'organisme. La bile contient des pigments appelés bilirubine à l'origine de cette couleur jaune. La jaunisse indique que le foie ne fonctionne pas bien et qu'il ne peut pas évacuer... lire davantage...
    Lorsque le cancer s'étend jusqu'au foie, la métastase peut avoir des effets directs ou indirects. Cela dépend de la taille et de l'emplacement de la tumeur métastatique et peut aller d'effets non visibles à certains effets graves. La personne peut aussi présenter d'autres symptômes provoqués par l'effet général du cancer sur l'organisme. Le... lire davantage...
    Le lymphome non hodgkinien (LNH) n'est pas une seule maladie. C'est un ensemble complexe de cancers qui prend sa source dans le système immunitaire de l'organisme. Les maladies ont des similitudes au niveau cellulaire mais leurs effets sont différents sur l'organisme et elles répondent différemment au traitement. L'approche du LNH dépendra... lire davantage...
    La plupart des choses auxquelles on peut s'attendre pendant le traitement du cancer dépendent de chaque individu. Beaucoup de traitements représentent un poids pour l'organisme d'une personne. C'est en général temporaire mais cela nécessite une période de récupération. Les personnes qui s'en sortent plutôt bien sont plus résistantes et récupèrent... lire davantage...
    C’est parfois très difficile de prévoir le cours de conditions chroniques comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou l’insuffisance cardiaque congestive (ICC). Les maladies chroniques font sans cesse appel aux réserves d’énergie du corps et, lentement, celles-ci finissent par s’épuiser. Aux stades plus avancés d’une maladie,... lire davantage...
    Chaque situation et chaque maladie qui touche une personne est unique, c'est pourquoi l'équipe soignante du patient est la plus à même de fournir des renseignements spécifiques sur les attentes que peut avoir chacune des personnes atteintes. Certains symptômes proviennent du type de cancer et de sa localisation. Les médicaments peuvent également... lire davantage...
    Un patient renseigné sur l’évolution de sa maladie aura plus de facilité à se préparer et à affronter la situation. Il existe beaucoup de sites internet très intéressants sur les divers types de cancers, leur diagnostic et leur traitement.   N’oubliez toutefois pas dans vos lectures que le cancer n’affecte pas tout le monde de la même manière. lire davantage...
    Une insuffisance cardiaque congestive (ICC) signifie que le cœur n'arrive pas à pomper le sang convenablement et ne peut répondre aux exigences de l'organisme. Plusieurs maladies ou troubles cardiaques peuvent provoquer cet état. Le degré d'insuffisance cardiaque est souvent décrit selon un système développé par la New York Heart Association. lire davantage...
    C’est parfois très difficile de prévoir le cours de conditions chroniques comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou l’insuffisance cardiaque congestive (ICC). Les maladies chroniques font sans cesse appel aux réserves d’énergie du corps et, lentement, celles-ci finissent par s’épuiser. Aux stades plus avancés d’une maladie,... lire davantage...
    Lorsque l'objectif principal du traitement du diabète est le confort de la personne, le but est généralement d'éviter l'hypoglycémie (faibles niveaux de sucre dans le sang). Des niveaux faibles sont à l'origine d'un grand nombre de symptômes à court terme et sont plus risqués pour le patient. La marge de sécurité est faible s'ils descendent... lire davantage...
    C’est parfois très difficile de prévoir le cours de conditions chroniques comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou l’insuffisance cardiaque congestive (ICC). Les maladies chroniques font sans cesse appel aux réserves d’énergie du corps et, lentement, celles-ci finissent par s’épuiser. Aux stades plus avancés d’une maladie,... lire davantage...
    Une des fonctions des reins est d'éliminer les déchets normalement produits par l'organisme. Ces déchets peuvent être toxiques. Dans le cas d'une insuffisance rénale, les reins sont incapables d’éliminer les déchets de manière efficace. Au fur et à mesure que les toxines s'accumulent, l'énergie de la personne diminue peu à peu, et l'envie... lire davantage...
    C’est parfois très difficile de prévoir le cours de conditions chroniques comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou l’insuffisance cardiaque congestive (ICC). Les maladies chroniques font sans cesse appel aux réserves d’énergie du corps et, lentement, celles-ci finissent par s’épuiser. Aux stades plus avancés d’une maladie,... lire davantage...
    Par sa taille, le foie vient au deuxième rang de nos organes. Il est situé dans la partie supérieure de l’abdomen, sur la droite, à l’intérieur de la cage thoracique. Ses fonctions sont nombreuses et très importantes. Il extirpe les substances nocives du sang, transforme la nourriture et les fluides en nutriments et en énergie dont le corps... lire davantage...
    Il est parfois difficile d’évaluer la douleur d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. L’évaluation repose le plus souvent sur la capacité de la personne de signaler sa douleur, mais bien des gens souffrant de cette maladie ont du mal à communiquer. Certaines personnes peuvent répondre « oui » ou « non »  quand on leur demande si... lire davantage...
    La sclérose latérale amyotrophique, communément appelée SLA ou maladie de Lou Gehrig, est une maladie évolutive qui attaque le système nerveux. L'affection s'attaque finalement à la mobilité, au fonctionnement indépendant, à la communication, à la déglutition et à la respiration. En général, le traitement des personnes atteintes de SLA prend... lire davantage...
    L'évolution d'une infirmité motrice cérébrale varie énormément. Pourtant, en général, les personnes atteintes d'infirmité motrice cérébrale vivent les mêmes expériences dans les derniers jours ou semaines : Diminution de la force et de l'énergie Provoque une diminution de la mobilité, de la communication, de la réactivité et de la capacité... lire davantage...
    La sclérose en plaques (SEP) est une maladie évolutive du système nerveux. Elle peut engendrer de nombreux symptômes qui peuvent durer ou s'aggraver au fur et à mesure que la maladie évolue. Les symptômes les plus courants sont la fatigue , des difficultés à marcher, des troubles de la vessie et des troubles intestinaux, des problèmes de vision,... lire davantage...
    C’est parfois très difficile de prévoir le cours de conditions chroniques comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou l’insuffisance cardiaque congestive (ICC). Les maladies chroniques font sans cesse appel aux réserves d’énergie du corps et, lentement, celles-ci finissent par s’épuiser. Aux stades plus avancés d’une maladie,... lire davantage...
    La maladie d’Alzheimer est une maladie progressive du cerveau. Elle se caractérise par une perte de mémoire, de jugement et de raisonnement, des changements d’humeur et de comportement et une diminution graduelle de la capacité de vaquer à ses occupations quotidiennes (manger, s’habiller, se laver et aller aux toilettes). À la phase terminale... lire davantage...
    Au cours d'une maladie évolutive, il y a toujours un cap difficile en perspective à passer à un moment donné. Lorsqu'une personne a une MPOC, alors tout au long de la maladie on se concentre généralement sur les tests sur les fonctions pulmonaires, les traitements des infections et les efforts à fournir pour ralentir la progression de la maladie. lire davantage...
    La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est le nom d'un groupe de maladies qui comprend l'emphysème et l'asthme. Les maladies sont similaires et leurs traitements le sont généralement aussi, surtout en fin de vie. Les situations sont différentes selon les personnes ce qui rend difficile la prévision de l'évolution d'une maladie... lire davantage...
    C’est parfois très difficile de prévoir le cours de conditions chroniques comme la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ou l’insuffisance cardiaque congestive (ICC). Les maladies chroniques font sans cesse appel aux réserves d’énergie du corps et, lentement, celles-ci finissent par s’épuiser. Aux stades plus avancés d’une maladie,... lire davantage...