La maladie rénale
Quels sont les symptômes d'une insuffisance rénale?

Une des fonctions des reins est d'éliminer les déchets normalement produits par l'organisme. Ces déchets peuvent être toxiques. Dans le cas d'une insuffisance rénale, les reins sont incapables d’éliminer les déchets de manière efficace. Au fur et à mesure que les toxines s'accumulent, l'énergie de la personne diminue peu à peu, et l'envie de se reposer augmente. Dans les derniers jours ou semaines de la vie, la plupart des personnes atteintes d'insuffisance rénale dorment.

Un symptôme courant de l'insuffisance rénale est le délire. C'est un état mental marqué par la confusion et l'agitation. Il se développe parce que les toxines qui s'accumulent attaquent le cerveau. Dans les derniers jours d'une insuffisance rénale, il n'y a plus rien à faire; le seul moyen efficace de contrôler le délire est la sédation. Cela peut s'avérer difficile pour la famille étant donné qu'elle ne peut plus interagir avec le patient. En général, la personne atteinte doit être maintenue dans un sommeil profond puisque la sédation douce peut empirer la confusion. Même si c'est parfois difficile pour la famille, c'est peut-être le seul moyen d'assurer un certain bien-être et une certain tranquillité au patient pour les quelques heures ou jours qu'il lui reste à vivre. Même si la personne est sous sédatifs, il est important de continuer à lui parler. On pense que les personnes qui ne sont pas éveillées sont encore conscientes et peuvent entendre dans une certaine mesure. Les conversations peuvent être apaisantes et importantes aussi bien pour les visiteurs que pour le patient.

La douleur est peu courante dans les cas d'insuffisance rénale. Certaines personnes qui ont d'autres maladies en plus ont besoin d'un traitement contre la douleur, mais cela n'est généralement pas à cause des reins. S'il faut traiter une douleur, il est préférable d'éviter la morphine. La morphine est composée de sous-produits qui s'accumulent lorsque les reins ne fonctionnent pas bien, ce qui peut entraîner une confusion et une toxicité due aux opioïdes et risque de provoquer des secousses musculaires, des irritations et une confusion générale. L'hydromorphone (Dilaudid®) est généralement un meilleur médicament contre la douleur dans ce cas, car ses sous-produits mettent plus de temps à s'accumuler et il est plus facile à administrer et à doser. Le fentanyl par infusion intraveineuse est une autre option, étant donné que le dosage est plus rapide qu'avec un timbre de fentanyl. On peut aussi donner de la méthadone, mais comme celle-ci ne s'administre que par voie orale, elle devient inutile quand la personne n'est pas éveillée.

Les personnes atteintes d'insuffisance rénale peuvent avoir des nausées, que l'on peut contrôler grâce à certains médicaments.

De nombreux facteurs influencent la durée de vie d'une personne atteinte d'insuffisance rénale aiguë. Si la personne a été sous dialyse et a mis fin à ses traitements, elle n'a qu'une dizaine de jours à vivre. D'autres problèmes médicaux peuvent aussi influencer la durée de vie, qui devient alors très difficile à évaluer.