Les médicaments
Je minquiète de ce qu'on dit dans les médias disent au sujet du fentanyl. Peut-on utiliser le fentanyl sans danger? Que dois-je savoir pour utiliser mon timbre en toute sécurité?

Le fentanyl est un médicament qui fait la manchette depuis quelque temps. Il joue un grand rôle dans la crise actuelle des surdoses d’opioïdes. Il importe de se rappeler que cette crise est principalement attribuable à l’utilisation illégale d’opioïdes à des fins non médicales. Les drogues vendues dans la rue peuvent contenir un mélange de divers médicaments de puissance inconnue. Cette utilisation non médicale occasionne des surdoses d’opioïdes et des décès.


Les avantages d’une utilisation adéquate et sécuritaire

Utilisé adéquatement, le fentanyl offre de nombreux avantages aux patients. Cet opioïde beaucoup plus puissant que la morphine sert à soigner les douleurs aiguës. Il a également d’autres usages analgésiques, à l’hôpital ou à domicile.

Quand les opioïdes sont prescrits adéquatement, qu’ils servent à contrôler la douleur et que leurs effets sont surveillés de près, il est extrêmement rare qu’ils occasionnent des problèmes graves. Dans ces conditions, les cas de dépendance et de surdose sont rares. Ces cas surviennent quand le médicament :

  • est prescrit inadéquatement;
  • ne fait pas l’objet d’une supervision adéquate de la part de l’équipe de soins;
  • fait l’objet d’un mésusage;
  •  est utilisé sans suivre correctement le mode d’emploi.


La tolérance

La tolérance à un médicament opioïde se développe quand l’organisme s’y habitue. Dans ce cas, il faut augmenter la dose pour obtenir le même effet analgésique. Ce phénomène est différent de la dépendance. Si la tolérance devient un problème récurrent, il peut s’avérer utile de changer de médicament opioïde.


Les symptômes de sevrage

Parfois, un patient qui arrête brusquement de prendre un opioïde ressent des symptômes de sevrage. Ces symptômes sont causés par la dépendance physique de l’organisme au médicament.

  • On évite généralement les symptômes de sevrage en réduisant progressivement la dose d’opioïdes.
  • Ces symptômes ne signifient pas que la personne a développé une dépendance au médicament.


La dépendance

La dépendance se caractérise par une préoccupation incontrôlable pour l’obtention d’un surcroît de médicaments, en l’absence d’un besoin médical. Elle a presque toujours un effet global négatif sur la vie de la personne, notamment sur son emploi, ses relations et son comportement.

Selon le Centre de toxicomanie et de santé mentale, on peut « décrire la toxicomanie et la dépendance comme suit :

  • état de besoin intense;
  • perte de contrôle à l’égard de la consommation ou de sa fréquence;
  • compulsion;
  • consommation malgré les conséquences ».

Il est très rare qu’une personne acquière une dépendance quand elle consomme des opioïdes dans le cadre de soins palliatifs, selon l’ordonnance faite par son médecin pour gérer les symptômes.


L’utilisation des timbres de fentanyl

Le fentanyl s’utilise généralement sous la forme d’un timbre transdermique, placé sur la peau. Les timbres de fentanyl servent UNIQUEMENT à traiter une douleur stable de longue durée qui est bien gérée avec les médicaments actuels.

  • Ces timbres sont destinés à l’usage des personnes qui ont déjà pris des doses constantes d’opioïdes pendant au moins 7 jours.
  • Ils ne sont pas conçus pour les personnes naïves aux opioïdes ou souffrant de douleurs intermittentes ou aiguës.

Avant votre première utilisation d’un timbre de fentanyl, votre équipe de soins vous donnera des consignes sur les aspects suivants :

  • quand commencer à utiliser le timbre;
  • quels autres analgésiques arrêter de consommer;
  • quel analgésique à action brève continuer de prendre au besoin pour traiter les percées de douleur.

Les timbres transdermiques de fentanyl peuvent causer des blessures graves.

  • Il est essentiel de les ranger et de les manipuler de façon sécuritaire.  
  • Il est important de respecter la posologie.


Lorsque vous allez chercher vos médicaments

Discutez avec votre pharmacienne ou votre pharmacien
Parlez-lui des aspects suivants :

  • le type de douleur que vous ressentez;
  • les autres analgésiques que vous consommez et le moment où vous avez commencé à les prendre.


Quand vous portez ou remplacez un timbre de fentanyl

Suivez le mode d’emploi

  • Suivez scrupuleusement le mode d’emploi pour éviter tout effet secondaire grave.
  • Ne dépassez pas le nombre de timbres indiqué dans la posologie.
  • Utilisez des timbres intacts : il ne faut jamais couper un timbre ni utiliser un timbre endommagé, en raison du risque de surdose.

Manipulez le médicament avec soin

  • Si vous êtes prestataire de soins et que vous appliquez ou enlevez un timbre, portez des gants.

Choisissez une région appropriée

  • N’appliquez les timbres que sur une peau sans coupure ni plaie.
  • Évitez la peau éraflée.
  • Ne rasez pas la région avant d’y appliquer le timbre.

Pour remplacer un timbre

  • Enlevez le timbre usagé avant d’en appliquer un nouveau.
  • Placez le nouveau timbre sur une autre région de la peau, pour éviter d’utiliser la même région deux fois de suite.
  • Si vous utilisez plus d’un timbre, remplacez-les tous en même temps.
  • Notez l’emplacement et le taux de libération de chaque timbre.

 N’exposez pas le timbre à une chaleur excessive

  • Quand vous portez un timbre de fentanyl, évitez d’exposer la région aux sources de chaleur telles qu’un coussin chauffant, une couverture chauffante, un sauna, un bain chaud ou un lit d’eau chauffé.
  • Évitez également l’exposition excessive au soleil et les exercices vigoureux.
  • En présence d’un excès de chaleur, l’organisme risque d’absorber trop de médicament.
  • Évitez toute surchauffe et surveillez les signes de toxicité aux opioïdes.

Surveillez la région du timbre

  • Surveillez la région régulièrement pour vous assurer que le timbre est intact et qu’il ne s’est pas décollé accidentellement.
  • Si le timbre commence à se décoller de la peau, mettez un ruban adhésif sur les bords pour le maintenir en place.
  • Évitez d’appliquer des timbres à hauteur de la taille ou de les recouvrir de vêtements moulants; ils risqueraient alors de se décoller.
  • Si une éruption cutanée ou une irritation de la peau se manifeste dans la région, communiquez avec votre équipe de soins.

Réagissez à tout signe de surdose d’opioïdes

  • Les principaux signes d’une surdose d’opioïdes sont :
    • la difficulté à respirer, la respiration lente ou superficielle;
    • une somnolence extrême;
    • l’incapacité à réfléchir, parler ou marcher normalement;
    • les sensations de faiblesse, d’étourdissement ou de confusion.
  • Selon la gravité des symptômes, rendez-vous aux services de santé d’urgence ou communiquez avec votre équipe de soins locale.

Rangez et jetez les timbres de façon sécuritaire

  • Les timbres analgésiques ne vont pas à la poubelle!
  • Comme il reste encore une certaine quantité de médicament dans les timbres usagés, il est très important de les ranger et de les éliminer de façon sécuritaire.
  • Le mésusage ou l’utilisation accidentelle de timbres analgésiques usagés ou neufs peuvent être nocifs et même mortels pour les adultes, les enfants et les animaux domestiques.

Pour plus de détails sur l’élimination sécuritaire des timbres, lisez :